FR
210315Psb 61

Actualité

Placer les consommateurs au centre des politiques de la transition verte et numérique

Sommet européen des consommateurs 2021

15 mars · 15h30

Pedro Siza Vieira, ministre portugais d’État, de l’Économie et de la Transition numérique  © Présidence portugaise du Conseil de l'Union européenne 2021 - Pedro Sá da Bandeira

Le Nouvel agenda du consommateur doit « autonomiser et responsabiliser les consommateurs, en faisant d’eux des agents actifs de la transition verte et numérique », a affirmé le ministre d’État, de l’Économie et de la Transition numérique du Portugal lors de l’ouverture du Sommet européen des consommateurs.

 

Cet agenda fixe des priorités et des points d’action pour les cinq prochaines années, en tenant compte des contributions de la société civile dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Il inclut une nouvelle proposition législative visant à fournir aux consommateurs de meilleures informations sur la durabilité, ainsi que dans des domaines variés comme la sécurité générale des produits.

“ Nous pouvons mettre en œuvre ce processus dans le cadre de la politique européenne de défense du consommateur, en plaçant le consommateur au centre des priorités politiques, en reconnaissant son rôle fondamental pour la promotion et le fonctionnement du marché unique européen, aux côtés des agents économiques, des entités publiques et autres organisations ”

Pedro Siza Vieira, ministre d’État, de l’Économie et de la Transition numérique du Portugal

C’est la première fois que le Sommet européen des consommateurs est organisé conjointement par la Commission européenne et par l’État membre occupant la présidence du Conseil de l’UE, un fait qui, selon le commissaire européen à la Justice, Didier Reynders, met en avant « l’esprit de collaboration » entre les 27.

 

Point central du Nouvel agenda du consommateur, les politiques rattachées à la transition écologique visent à garantir que les consommateurs européens disposent de produits durables et de meilleures informations, afin de leur permettre d’effectuer des choix éclairés au moment de leurs achats.

APS 1949

Pedro Siza Vieira, ministre d'État à l'économie et au passage au numérique © Présidence portugaise du Conseil de l'Union européenne - António Pedro Santos/Lusa

Sur le plan de la transition numérique – à une époque où 72 % des consommateurs font leurs achats sur Internet, nombre qui forme un contraste flagrant avec les moins de 10 % en 2002 –, les priorités se centrent sur la lutte contre le non-respect des droits des consommateurs, notamment via l’utilisation dissimulée d’outils issus de l’intelligence artificielle, qui devront être soumis à une règlementation de l’UE.

 

Le Sommet européen des consommateurs se déroule en ligne aujourd’hui, 15 mars, Journée mondiale des Droits des consommateurs.