FR
APS 4018

Actualités

Nouvel agenda du consommateur : large consensus entre les États membres

16 mars · 19h33

© Présidence portugaise du Conseil de l'Union européenne 2021 / António Pedro Santos/LUSA

Le 16 mars, s'est tenue la visioconférence informelle des ministres chargés de la protection des consommateurs.

 

Lors de cette session, présidée par Pedro Siza Vieira, ministre portugais d’État, de l’Économie et de la Transition numérique, sont intervenus le Commissaire européen à la justice, Didier Reynders et la présidente de la Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs du Parlement européen, Anna Cavazzini.

 

Des aspects concrets de la politique de protection des consommateurs ont été débattus, en prenant en compte le « nouvel agenda du consommateur » adopté le 13 novembre 2020, ainsi que les conclusions du Conseil approuvées le 22 février 2021 et les résultats du Sommet du consommateur réalisé la veille.

 

Les ministres ont dégagé des principes directeurs sur la stratégie politique à adopter pour renforcer la coopération entre tous les acteurs impliqués, en se fondant sur des expériences vécues par les consommateurs durant la pandémie et les efforts faits par les États membres pour équilibrer les intérêts des consommateurs et des entreprises, dans le but d'améliorer la capacité de résilience des consommateurs.

210316Psb 84

Pedro Siza Vieira, ministre portugais d’État, de l’Économie et de la Transition numérique © Présidence portugaise du Conseil de l'Union européenne 2021 / Pedro Sá da Bandeira

La réunion a été également marquée par le débat sur les meilleures pratiques à mettre en place afin d'améliorer le fonctionnement du marché intérieur et de rendre simultanément plus efficace et collaborative la politique de protection des consommateurs, tout en répondant à la nécessité de son autonomisation.

 

Il a aussi été question des défis à relever et des chemins à tracer pour atteindre un horizon durable et un environnement numérique plus sûr.

 

« L'engagement de tous les États membres pour suivre l'Agenda du consommateur et approfondir la politique européenne de défense du consommateur est apparu très clairement », a affirmé le ministre Pedro Siza Vieira, qui a, par ailleurs, énuméré les conclusions de la réunion informelle qui s'est tenue aujourd'hui, comprenant l'approfondissement de la coopération et la question de la protection des consommateurs dans le domaine numérique.

 

« Nous souhaitons que les plateformes puissent se responsabiliser en regard des informations qu'elles transmettent et des produits qu'elles proposent, notamment concernant la sécurité des produits et des pratiques, en conformité avec la législation », a ajouté le ministre, qui, tout en se félicitant du consensus, a souligné la nécessité pour les consommateurs de pouvoir prendre des décisions éclairées, en particulier sur la qualité des produits en terme de développement durable.