FR
APS 0079

Actualité

L’équité et l’inclusion sont décisives pour obtenir de bons résultats des systèmes éducatifs

19 févr. · 13h20

Tiago Brandão Rodrigues, ministre portugais de l’Éducation, a présidé la visioconférence informelle des ministres de l’Éducation le 19 février 2021 © Présidence portugaise du Conseil de l'Union européenne 2021 / António Pedro Santos/Lusa

Ce vendredi, la présidence portugaise a placé au centre du débat de l’Union européenne la réflexion sur l’équité dans l’accès, l’inclusion et la réussite de tous en matière d’éducation et de formation, principes fondamentaux sous-tendant la principale mission des systèmes éducatifs et d’un véritable service public d’éducation et de formation.

 

Lors de la visioconférence informelle des ministres de l’Éducation, présidée à partir de Lisbonne, le ministre portugais Tiago Brandão Rodrigues a souligné que « l’éducation et la formation jouent un rôle important dans la réduction des inégalités, notamment celles découlant du statut socioéconomique, et il en ressort de façon évidente que les systèmes d’éducation et de formation obtenant de meilleurs résultats sont ceux qui privilégient l’équité et l’inclusion ».

210219Psb 25

Tiago Brandão Rodrigues, ministre portugais de l'éducation © Présidence portugaise du Conseil de l'Union européenne 2021 / Pedro Sá da Bandeira

Ce débat est étroitement lié à la priorité de la présidence portugaise de conduire l’Union européenne sur la voie de la reprise et de la croissance, tout en lui conférant un rôle de premier plan dans le domaine de la double transition numérique et écologique, dans le sens d’une Europe basée sur la connaissance, d’une Europe plus forte, plus juste, plus sociale et plus résiliente.

“ Il est évident que les États membres partagent la motivation d’utiliser leur Plan pour la reprise et la résilience pour obtenir des progrès dans ces domaines au cours des dix prochaines années. Les efforts de négociation et de coopération engagés depuis plus de six mois témoignent aussi du rôle fondamental de l’Espace européen de l’éducation pour le progrès ”

Tiago Brandão Rodrigues, ministre portugais de l’Éducation

Un Espace européen de l’Éducation et au-delà

Lors de cette réunion en visioconférence, le ministre de l’Éducation portugais a annoncé l’adoption d’une résolution sur le prochain cadre stratégique de coopération européenne en matière d’éducation et de formation à l’horizon 2030, vers un Espace européen de l’éducation et au-delà, un document d’extrême importance pour l’Union européenne et les États membres car il orientera et soutiendra la coopération de l’UE en matière d’éducation et de formation jusqu’en 2030, tout en appuyant la réalisation de l’Espace européen de l’éducation d’ici à 2025.

 

Cette résolution établit cinq priorités stratégiques pour la coopération européenne pour les dix prochaines années :

  • améliorer la qualité, l’équité, l’inclusion et la réussite de tous en matière d’éducation et de formation
  • faire de l’apprentissage tout au long de la vie et de la mobilité une réalité partagée par tous
  • renforcer les compétences et la motivation des professionnels de l’éducation
  • renforcer l’enseignement supérieur européen
  • soutenir les transitions écologique et numérique sur le plan de l’éducation et de la formation et à travers celles-ci

 

Les ministres ont aussi établi sept objectifs au niveau de l’Union européenne, pour les cinq et les dix prochaines années, et convenu des processus d’accompagnement, de contrôle et de compte-rendu du nouveau cadre stratégique.

Plate-forme en ligne

La présidence a annoncé le lancement d’une plate-forme en ligne, un outil interne à la disposition des États membres pour qu’ils partagent des informations sur l’impact de la pandémie dans les domaines de l’éducation, de la jeunesse et du sport. Cette plate-forme donne la possibilité de répondre en ligne et d’obtenir des données statistiques et qualitatives à l’usage des États membres et de la Commission européenne. Il s’agit d’une contribution importante de la présidence portugaise.

APS 0147

© Présidence portugaise du Conseil de l'Union européenne 2021 / António Pedro Santos/Lusa