FR
2021.01

Actualités

Instauration des plans pour la reprise et la résilience désignée prioritaire par les ministres des Finances de l’Union

19 janv. · 18h00

© Union européenne, 2021

Le ministre d’État et des Finances portugais a présidé ce matin, par visioconférence, à la première réunion de l’année des ministres des Finances de l’Union européenne.

 

La réunion a démarré par la présentation du programme de travail du Conseil ECOFIN pour les six prochains mois, axé sur trois grandes priorités : relancer l’économie, renforcer l’Union économique et monétaire et faire face aux défis émergents, y compris la transition verte et numérique.

 

Le ministre portugais João Leão a affirmé que cette dernière année a été marquée par l’énorme impact social et économique de la pandémie de COVID-19, mais 2020 a aussi été « l’année où l’Union européenne a déployé une réponse rapide et sans précédent » et a « fait preuve d’un grand sens de l’unité et de la solidarité en ratifiant le programme Next Generation EU, un instrument financier de 750 milliards d’euros afin d’aider à redresser l’économie européenne ».

“ La Facilité pour la reprise et la résilience est un élément central de la réponse européenne à la pandémie de COVID-19. Travailler à son exécution rapide et harmonieuse est donc l’une des principales priorités de la présidence portugaise. Nous ne ménagerons pas nos efforts pour soutenir le processus de préparation et de ratification des plans nationaux pour la reprise et la résilience, essentiels à la relance économique de l’Europe et à la transition verte et numérique. ”

João Leão, Ministre d’État et des Finances

Une réponde rapide et coordonnée à la crise

Le premier point à l’ordre du jour a précisément été le débat sur l’instauration des plans pour la reprise et la résilience. Les États membres ont pu échanger leurs vues et leurs expériences à ce sujet. Le ministre João Leão a souligné l’importance d’établir des plans ambitieux, avec des réformes qui mettent en place les fondements pour une reprise juste, verte et numérique et qui rendent les économies plus résilientes à de futurs chocs.

 

Les ministres ont convenu que la principale priorité doit consister à favoriser une reprise rapide et solide. « Nous continuerons de nous coordonner dans la réponse nécessaire au dépassement de la crise. Nous ferons le bilan des plans nationaux pour la reprise et la résilience lors de chaque prochaine réunion, afin qu’ils soient rapidement et facilement ratifiés. Au final, notre objectif est d’apporter toute l’aide nécessaire à nos économies », a conclu le ministre João Leão.

2021.01

João Leão, ministre d'État et des Finances, a présidé aujourd'hui, par vidéoconférence, la première réunion des ministres des Finances de la présidence portugaise du Conseil de l'Union européenne 2021. © Union européenne, 2021

La réunion du Conseil ECOFIN s’est également penchée sur le plan d’action de la Commission sur les prêts non performants (appelés NPL), adopté au mois de décembre dernier. Les ministres ont convenu qu’il était important d’achever la mise en place des mesures en suspens du plan d’action de 2017. Comme l’a affirmé le ministre João Leão avant la réunion, « il est nécessaire de prendre des mesures préventives et concertées afin de sauvegarder la résilience de notre secteur financier », avant d’ajouter : « cette fois-ci, les banques font partie de la solution, et cela doit continuer ainsi ».

 

Au cours de la réunion de ce matin, le président de la Banque européenne d’investissement, Werner Hoyer, a présenté les conclusions de la plus récente enquête sur l’investissement. Ces conclusions sont précieuses pour comprendre comment le contexte actuel d’incertitude affecte les plans d’investissement des entreprises de l’Union européenne. Elles sont aussi essentielles au débat sur le rôle que la Facilité pour la reprise et la résilience pourra jouer dans la promotion et le maintien des investissements publics et privés.

2021.01

Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la Commission européenne pour une économie au service des citoyens, lors de la conférence de presse qui a suivi la réunion ECOFIN © Union européenne, 2021